Print Friendly, PDF & Email

 

Tous dans la rue le 14 juin
Bloquons le pays pour le retrait de la loi Travail

Depuis 3 mois, les travailleurs se mobilisent et ont mené l’action contre la loi El Khomri. Les travailleurs ont montré leur force en contrôlant leur outil de travail et développant des actions collectives, de classe : manifestations, grèves et blocages. En face d’eux, le gouvernement, les partis politiques bourgeois et réactionnaires (LR, PS, FN…), les grands médias, ont combattu le mouvement par tous les moyens. La police et la gendarmerie ont été utilisées à de nombreuses reprises pour gazer, interrompre, encercler les manifestations. Aujourd’hui encore, un journaliste se trouve dans le coma, 11 collégiens ont été gazés devant leur collège, des syndicalistes sont traqués comme de vulgaires terroristes.

La haine de classe doit nous inciter à développer nos actions.

Le mouvement a pris de l’ampleur en atteignant les secteurs vitaux : les raffineries, les transports, la SNCF, les centrales nucléaires (EDF), Air France… Il ne s’agit pas là de casseurs, pourtant le gouvernement continue à envoyer ses chiens de garde.

La force de l’organisation CGT (mais ce n’est pas la seule) est un atout de taille dans le mouvement. C’est elle qui organise de la manière la plus déterminée la lutte. C’est pour cette raison que toutes les forces réactionnaires s’emploient à isoler la CGT, par une campagne abjecte de haine de classe. Hollande estime que la CGT "prend le pays en otage"», Le Foll, porte-parole du gouvernement, accuse la CGT d’être responsable de l’augmentation du chômage, Gattaz du Medef estime que la CGT se comporte "comme des voyous, comme des terroristes", selon Collard du FN la CGT a un "comportement absolument antidémocratique"…

Ces partis défendent les intérêts du Capital
Ce sont les ennemis des travailleurs

Toute la "bonne société" capitaliste est unanime pour condamner ce mouvement. Ils n’ont pour objectif que de garantir les profits des grands groupes transnationaux. Cette loi et celles qui ont été adoptées avant (Macron, Rebsamen…) ont pour objectif de répondre aux besoins du capital dans le cadre de la concurrence internationale. Tous les grands groupes français qui sont parmi les 500 premiers au niveau mondial, défendent cette loi. Pour les travailleurs et le peuple laborieux, cette loi n’entrainera que misère, misère et misère!

Il faut se mobiliser, s’organiser dans les syndicats
faire naitre la nécessité du Parti communiste

Nous devons poursuivre notre mobilisation, multiplier les actions dans les entreprises, mobiliser largement pour le 14 juin.

Nous devons défendre les organisations de la classe ouvrière et notamment la CGT qui est attaquée par Gattaz, le gouvernement et les partis réactionnaires. La réponse des travailleurs doit être d’adhérer en masse à la CGT et d’y défendre une stratégie classe contre classe.

Tous ceux qui sont conscients que le système capitaliste ne peut plus amener le progrès, qu’il est justement la cause des reculs sociaux, doivent s’organiser politiquement pour renverser ce système et instaurer une société socialiste.

Ce gouvernement a perdu sa légitimité : il doit démissionner !

Arrêt de toutes les poursuites contre les syndicalistes et militants !

Les blessés doivent être indemnisés par l’État.

Retrait – Retrait – Retrait – de la loi El Khomri !