PATRICK KESSEL

POUR UNE HISTOIRE DU PCF

 

Nous reproduisons ici deux brochures publiées par le CEMOPI en 1996. Ces textes ont servi de fil conducteur pour les Conférences présentées par Patrick Kessel respectivement le 13 janvier et le 14 juin 1996, dans le cadre de l’Université Marxiste de Paris. Comme l’indique l’auteur, « il s’agit d’un condensé schématique issu d’un livre en préparation sur le PCF ». Ce livre est resté inachevé.

Néanmoins, le manuscrit tel qu’il existe est le résultat d’une élaboration arrivée à un stade avancé, et il représente en lui-même une contribution substantielle à l’étude de l’expérience historique du mouvement communiste en France. Ceci bien évidemment, non pas d’un point de vue académique bourgeois, mais en ce que ce travail s’inscrit dans la position marxiste-léniniste militante qui a été celle de Patrick Kessel et du CEMOPI. Ce manuscrit, portant le titre « Aux couleurs de la France: le gâchis communiste » est entreposé aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis dans le cadre du Fonds Patrick Kessel.

Bulletin international
Supplément au n° 3, Octobre 1995 et Supplément au n° 4, Octobre 1996
édité par le CEMOPI
(Centre d’étude sur le mouvement ouvrier et paysan international),
France

 Voici la reproduction des deux brochures du CEMOPI que nous publions  avec l’accord du site 321ignition qui les  mis en ligne pour la première fois. 

I – La scission du Congrès de Tours, 1920 – Jaurès et Lénine

Annexes à la partie I

II – Vers la bolchévisation, 1921 1932

À titre complémentaire, nous [321ignition] ajoutons les éléments suivants:

Dans la reproduction des brochures, nous avons apporté ici et là des précisions concernant les références aux sources citées. À cet égard il nous a semblé utile de rassembler quelques indications relatives aux documents accessibles sur Internet.

Indications bibliographiques

En outre, nous reproduisons la version originale du texte « La reconsolidation sociale du capitalisme », paru dans une feuille confidentielle liée à l’Union industrielle allemande (cité longuement dans la partie « Vers la bolchévisation, 1921‑1932 » ici).

Die soziale Rekonsolidierung des Kapitalismus

Et pour faire ressortir le caractère symptomatique de cette prise de position d’une fraction de la bourgeoisie allemande de l’époque, nous l’accompagnons de quelques explications sur le contexte.

Deutsche Führerbriefe