POUR VAINCRE LA POLITIQUE DE LA BOURGEOISIE
IL FAUT COMBATTRE L’ORDRE CAPITALISTE !

Ouvriers, travailleurs exploités du public et du privé, retraités, jeunes (étudiants ou pas), nous sommes ce samedi 26 mai des centaines de milliers dans la rue parce que, dans la continuité des gouvernements précédents de droite comme de gauche, Macron réalise au pas de charge les mesures anti ouvrières et anti populaires voulues par le MEDEF (l’organisation nationale de la bourgeoisie monopoliste) et les financiers du CAC 40 pour assurer une rentabilité accrue du capital.

Enumérer ces mesures est aujourd’hui inutile. Ce jour nous manifestons pour les rejeter en bloc.

Les communistes marxistes léninistes, le ROCML seront dans la rue à vos côtés pour manifester notre détermination à mettre en échec toutes les décisions gouvernementales qui ont pour but la baisse des salaires, la casse de l’emploi, l’aggravation des conditions de travail, la baisse des retraites et les obstacles à l’avenir des jeunes..Nous devons en particulier aujourd’hui soutenir activement par tous les moyens la lutte des cheminots qui sont en première ligne car l’issue victorieuse de leur combat sera une victoire de tous les travailleurs alors que celle du gouvernement serait un grave revers pour toute la classe ouvrière.

Cependant, nous ne serions pas communistes si nous ne mettions pas en garde les travailleurs contre toutes les manipulations et les manœuvres de récupération des forces politiques réformistes , Mélenchon en tête qui veulent utiliser la révolte populaire pour servir de marche pied aux politiciens de gauche pour gouverner et mener des politiques qui se situent dans la lignée de celles de Mitterrand et de ses successeurs : souvenons-nous du programme commun de la gauche que d’aucuns voudraient remettre au goût du jour aujourd’hui. Nous savons par expérience qu’une fois aux commandes de l’état, ils « oublient » leurs promesses et se comportent en gérants loyaux du capital quel que soit le prétexte invoqué pour justifier leurs renoncements !

Nous communistes marxistes-léninistes, nous disons aux ouvriers et aux autres couches populaires : rejetez les politiques de sauvegarde du capitalisme proposées par les organisations réformistes qui vous font croire que celui-ci peut être réformé dans le sens des intérêts des travailleurs.

Les travailleurs au contraire, doivent mener leur propre politique sans concession, frontalement, classe contre classe contre la bourgeoisie (qu’elle soit de droite, de « gauche » et autres nuances) et contre son ordre capitaliste !

Tant qu’ils n’auront pas été renversés par les forces ouvrières et populaires, le capital et ses représentants accentueront leur exploitation et leur domination ! Devant les attaques politiques de la bourgeoisie la lutte syndicale est nécessaire mais seule une riposte politique menée par un véritable parti communiste regroupant les éléments les plus conscients du prolétariat pourra conduire la classe ouvrière à la victoire !