Print Friendly, PDF & Email

 

N’oublions pas le sacrifice des communistes de l’URSS

En ce 70e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne national-socialiste, rendons un hommage sincère et fraternel à tous ces hommes et ces femmes, soldats, pilotes, partisans, commissaires…, de tous les pays qui ont participé à la victoire de l’Union Soviétique et des Alliés dans la guerre la plus dure et la plus sanglante de toute l’histoire de l’humanité contre la barbarie fasciste.

C’est aussi l’occasion de souligner une fois de plus, en dépit des révisionnistes de tout acabit, le rôle majeur joué par l’URSS dans la victoire sur le fascisme. La patrie du socialisme a dû affronter seule pendant trois ans, avant l’ouverture du second front, les hordes hitlero-fascistes de toute l’Europe. Pendant trois ans sous la direction de Staline et du comité d’État à la Défense (GKO) l’Armée Rouge a, à elle seule, contenu les unités de l’armée fasciste jusqu’à détruire les plus avancées d’entre elles dans la bataille de Stalingrad : point de départ de la défaite annoncée d’Hitler. L’Armée Rouge a apporté une contribution essentielle à la libération de l’Europe, pour finir par écraser le Troisième Reich en son cœur, Berlin.

Les attaques contre ces faits historiques que l’on peut entendre dans les médias bourgeois de la part de journalistes ou historiens de la classe dominante sont minables. Elles relèvent d’un anticommunisme viscéral et doivent être dénoncées.

Mais les faits sont les faits et les faits sont têtus. Il y a 70 ans, notre drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau des ouvriers et des paysans ainsi que de l’étoile de la glorieuse Armée Rouge flottait depuis une semaine sur le Reichstag. À ce moment même, l’Armée Rouge combattait encore pour libérer Vienne et Prague.

Aujourd’hui, dans un monde en crise capitaliste où le fascisme est ravivé un peu partout, comme en Ukraine où il a pris son aspect le plus infect et réactionnaire, ce 70e anniversaire est l’occasion de réaffirmer l’engagement infaillible des communistes de tous les pays et de tout temps contre le fascisme.

Vive l’Armée Rouge des Ouvriers et des Paysans,
Vive l’URSS, Vive Staline !

Vive les communistes du monde entier
qui ont versé leur sang, aux quatre coins du monde
contre la Terreur fasciste !